Return to site

5 clichés sur l’apprentissage d’une nouvelle langue

· BLOG PART 2
  1. Les enfants sont de meilleurs apprenants que les adultes

Nous lisons souvent des articles démontrant qu’il est plus facile d’apprendre une langue pendant l’enfance parce que la neuroplasticité du cerveau diminue avec l’âge mais cela ne devrait pas décourager les apprenants plus âgés pour autant ; en effet apprendre une deuxième ou une troisième langue à l’âge adulte à aussi des avantages.

Par exemple, un adulte aura une plus grande gamme de vocabulaire qu’un enfant, ce qui lui permettra d’avoir un panel de vocabulaire aussi grand qu’un natif.

Par ailleurs, des recherches montrent qu’apprendre une langue est bénéfique pour le cerveau. Paradoxalement, apprendre une langue sur le tard pourrait être plus avantageux parce que cela demanderait plus d’efforts. Thomas Bak, un chercheur dans le domaine des langues nous donne cet exemple : « On peut faire le parallèle avec l’exercice physique : faire une promenade est bon pour la santé mais n’est pas aussi bénéfique que la course à pied ."

2. Le langage est une compétence innée

Les chercheurs considèrent plutôt le langage comme un fait culturel que comme une aptitude innée. En effet, un être humain ne sera en mesure de parler et d’apprendre une chose nouvelle seulement si son environnement culturel y est propice. Tout le monde peut donc apprendre une langue !

3. On ne peut pas avoir deux langues maternelles

Nous pensons souvent qu’un enfant binational choisira et préfèrera une de ses langues maternelles et ne développera pas les deux à un niveau natif. Cette idée est fausse et les enfants qui peuvent parler, comprendre et même rêver dans les deux langues sont nombreux.

4. Il y a des langues plus complexes que d’autres

Si vous choisissez d’apprendre une langue plutôt qu’une autre parce que vous pensez qu’elle est plus facile, vous n’allez pas dans la bonne direction. En effet, toutes les langues sont également complexes : la complexité peut résider dans la grammaire, la syntaxe ou encore la prononciation. Par exemple, la langue chinoise a une grammaire simple mais un système tonal très complexe. Cependant, bien que les langues aient une complexité égale, il ne faut pas considérer qu’elles sont toutes aussi difficiles à apprendre les unes que les autres. En effet, votre langue maternelle aura un impact sur votre apprentissage. Par exemple, apprendre le français si vous êtes anglophone sera plus facile que d’apprendre le grec, parce que l'anglais à des similarités avec le français.

5. Le français est difficile à apprendre

Si beaucoup d’étudiants ont peur de la complexité de la langue française, ils sont finalement heureux de comprendre les règles grammaticales qui régissent la langue et de voir qu’ils peuvent apprendre et comprendre la langue comme les natifs. Et, entre nous, les nombreuses exceptions en grammaire sont compensées par la beauté naturelle de cette langue!

5 stereotypes about the learning of a second language

1. Kids are better learners than adults

We often read articles showing that it is easier to learn a language during childhood because the brain’s neuroplasticity decreases with age but this should not discourage older learners; learning a second or a third language during adulthood has also some advantages.

For example, an adult will have, for sure, larger vocabulary than a child and as a result, he will probably have as large vocabulary as a native.

Some researches also show that learning a language is beneficial for brain health. Paradoxically, learning a language later on in life could be more advantageous because it takes more effort. Thomas Bak, a researcher in the field of learning gives this example: "It has parallels with physical exercise – a stroll is good for your health, but not as beneficial as a run.”

2.Language is an innate skill

Researchers rather consider language as a cultural fact than an innate skill. Indeed, a human being will be able to talk and learn something new if he has the appropriate cultural environment only.

3. We can’t have two mother tongues

We often think that a binational child will choose and prefer one of his mother tongues and will not develop both of them to the same native level. This idea is wrong and the children that can speak, understand and even dream in two languages are numerous.

4. There are languages more complex than others

If you choose a language rather than an other because you think that it will be easier, you are not going in the right direction. Indeed, all languages are equally complex. The complexity might be reside in grammar, syntax or pronunciation. For example, Chinese has a simple grammar but a very complex tonal system.

However, even though all languages are complex, it does not mean that all languages are equally difficult to learn. Your mother tongue will have an effect on your apprenticeship. For example, learning French if your are an English speaker will be easier than learning Greek because French and English have similarities.

5. French is a difficult language to learn

If many students are afraid of the complexity of French language, in fact, at the end, they are happy to understand the grammatical rules and see that they learn the language as native do. And between us, the numerous exceptions in grammar are compensated by the natural beauty of this language !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly